05 PREMIÈRE MONDIALE

***   En Ardèche, France.   ***

PUBLIC – S’INSCRIRE:
Cliquer sur        http://www.vanosc-mondialdusaucisson.fr/fr/evenements.html

 

 

 

Près de 60 pays dans le monde produisent ou consomment du saucisson…
Des tonnes de saucisson sec sont consommées en Europe (70 000 en France), mais les amateurs capables de distinguer et apprécier vraiment cette charcuterie, symbole de convivialité, sont de moins en moins nombreux.

Les consommateurs achètent donc, conservent (mal) et avalent parfois n’importe quoi, le pire côtoyant le meilleur sous une même dénomination et des apparences similaires…
…Le meilleur n’étant pas forcément le plus cher, bien qu’un saucisson de très haut de gamme soit tout de même un produit de luxe.

Institution totalement  libre et indépendante, sans but lucratif, animée par des bénévoles, l’Académie Ardéchoise des Amateurs de Saucisson A3S n’a d’autre préoccupation que l’intérêt des consommateurs, la défense du Goût et de la Santé, la rigueur de la dégustation, la mise en avant des bons producteurs et la culture de la convivialité selon Rabelais, inventeur du mot « saucisson » (*)
Elle décerne des labels de reconnaissance distinguant les productions entrant dans un cahier des charges précis et exigeant, les produits sélectionnées devant répondre aux critères de dégustation et d’évaluation organoleptique établis par le laboratoire d’analyse sensorielle LACO (Université du Vin) et par les méthodes de classement du Concours des Grands Vins de France de Mâcon, premier au monde pour le nombre d’échantillons dégustés (Livre Guiness des records).

(*) C’est en Ardèche, plus précisément à Tournon-sur-Rhône
et à l’occasion de la Foire aux oignons,  
datant de 1309,      http://www.ville-tournon.com/
que Rabelais aurait pour la première fois prononcé le mot de saucisson.
Il l’écrivit en 1546, soit quatre ans avant la célèbre controverse de Valladolid dans laquelle l’immense Bartolomé de Las Casas illustra sa proximité humaniste avec François Rabelais.

          Le prochain « MONDIAL RABELAIS DU SAUCISSON » 1546-2018
PREMIER CONCOURS INTERNATIONAL DES MEILLEURS SAUCISSONS
« Souvenir Claude Le Delas »
        aura lieu en Ardèche, région Auvergne-Rhône-Alpes (France)
(les 9 et 10 Juin 2018, dans le village de Vanosc)

    Les règles de dégustation et d’attribution des distinctions sont extrêmement sévères
et dépassent même  les exigences de la Direction de la Consommation.
Elles répondent aux aspirations des consommateurs qui demandent plus de transparence et plus d’informations sur les produits consommés.

« SAVOIR CE QUE L’ON MANGE EST UN DROIT »
                                                                                                                        ***

Parallèlement, seront sélectionnés le « vin qui va avec » et « le pain qui va avec »
….les meilleurs saucissons du monde.

                                        Contact: academie@mondialdusaucisson-medaillerabelais.com

L’Académie A3S et ses partenaires organisent ou apportent expertise et assistance aux organisateurs de concours, colloques, conférences et congrès, dans un but de formation, de divertissement et d’information lié aux traditions gastronomiques des terroirs.

 Simple collectif informel, l’Académie, victime de son succès, sera peut-être amenée un jour à devenir une association ou une société (ou une fondation!). Elle continuera à n’avoir d’autre but que la défense du Goût et l’ambition de « tirer vers le haut » producteurs et consommateurs, tout en imposant la suprématie française en matière de dégustation.

En Europe et dans le monde, l’Académie A3S, émanant de l’European Green Way, défend la notion française d’appellation d’origine définie par l’ I N A O et promeut le gai savoir rabelaisien.
En France, elle défend la notion d’IGP appliquée aux saucissons.

 

                           Dans le menu, n’oubliez pas de cliquer sur
« GASTRONOMIE INTERNATIONALE »!

 

 

LANCEMENT OFFICIEL DU CONCOURS INTERNATIONAL DES MEILLEURS SAUCISSONS
28 JUILLET 2017 AU CHÂTEAU DU BESSET, SAINT-ROMAIN DE LERPS, ARDÈCHE,
FRANCE.

http://www.chateaudubesset.com

 

PARTENARIAT INSTITUTIONNEL INTERNATIONAL

 

  L’Académie recrute !

Parrainée par le président du Bocuse d’Or et conseillée par les plus grands experts internationaux en matière de salaisons, l’Académie du Saucisson A3S prépare le premier Mondial Rabelais du Saucisson.
Ce concours sans équivalent ne désignera pas le saucisson champion du monde ou le meilleur saucisson du monde, qui n’existe évidemment pas.
Le Mondial Rabelais vise en effet et uniquement à « tirer vers le haut » consommateurs exigeants et producteurs sérieux, ces derniers étant distingués, médaillés, labellisés et promus en fonction des seules qualités des échantillons présentés, qui doivent être normalement commercialisés et accessibles au public.
Formés (gratuitement) le 9 juin par le laboratoire d’analyse sensorielle LACO (France) et assistés par un coach de jury, les jurés dégusteront le 10 juin et noteront les saucissons véritables selon des critères précis, particulièrement rigoureux, avant de présenter au comité d’attribution leurs propositions de Médailles Rabelais :     sélection/bronze/argent/vermeil/or/grand or.
Les produits fantaisie et les créations originales recevront un, deux ou trois Grelots Rabelais.
Les dégustations se dérouleront naturellement à l’aveugle, les échantillons étant rendus anonymes, sous contrôle d’huissier.

          Votre expérience personnelle et votre conception du Goût seront appréciés et vous et vous pouvez déposer votre candidature au jury, par courrier ou courriel à
academie@mondialdusaucisson-médaillerabelais.com  

Les jurés du Mondial Rabelais seront automatiquement intronisés Compagnons
de l’Académie du Saucisson et recevront leur diplôme lors des festivités des 9 et 10 juin.

 

LA DÉGUSTATION-RÉVOLUTION !

 

Passée quasiment inaperçue, une innovation majeure -une véritable révolution pour certains- marquera le concours international des meilleurs saucissons « Médaille Rabelais ».

En effet et pour la première fois dans un concours de dégustation, un « coefficient de transparence » viendra pondérer la notation du jury, avant l’attribution des médailles.
Pourtant très sérieusement formés par un laboratoire d’analyse sensorielle particulièrement rigoureux et motivés par un coach professionnel, les jurés verront leurs notes corrigées par un comité d’attribution ayant analysé finement l’étiquetage et les fiches produits fournies par les candidats.

LE GOÛT, MAIS PAS QUE.

La primauté du Goût s’impose évidemment en matière d’alimentation et de gastronomie, mais l’Académie du Saucisson A3S, organisatrice du concours, entend « tirer vers le haut » producteurs et consommateurs. Elle apportera donc aux propositions du jury un correctif significatif relatif à la transparence de l’information et au respect des consommateurs.

Comme le martèle le recteur de l’Académie A3S : « savoir ce que l’on mange est un droit ». Et d’ajouter : « s’il appartient aux pouvoirs publics, aux consommateurs et à la presse de débusquer fraudeurs et tricheurs, c’est à nous de distinguer et de promouvoir les producteurs qui fournissent spontanément une information transparente et respectent donc réellement les consommateurs ».

QUALITÉ, ORIGINE ET CONTRÔLE.

En matière agroalimentaire, la démarche de l’Académie du Saucisson s’inscrit ainsi, modestement, dans la mise en avant de la notion française d’origine et de qualité, défendue par l’INAO (*),  ainsi que dans le soutien à la difficile mission de la DGCCRF, face aux intérêts économiques, au poids des lobbies et, souligne Philippe Rebergue (délégué du Comité Scientifique International), face à la pusillanimité des instances européennes.
La recherche de la transparence est un combat de longue haleine !

(*) L’A3S est une émanation de l’association AIRE-N7 « Territoire de terroirs – European Green Way », dont l’INAO est partenaire (http://www.aire-n7.com) .

 

PHOTO
René-Louis Thomas,  recteur de l’Académie (disséquant un saucisson) :  « à court terme, notre exigence bouscule des habitudes et contrarie certains intérêts, mais elle sera un jour évidente et naturelle, en France et dans de nombreux pays du monde ».